WILLYS MB (JEEP)

visibility680 Vues person Publié par: Pierre CORDIER list Dans: Les voitures de route mythiques



La Willys MB ou JEEP

Une héroïne de la guerre

La jeep, ou plutôt la Willys MB officiellement à l'époque, est un véhicule iconique du débarquement des alliés lors de la 2eme guerre mondiale et fut décisive dans le succès de cette opération. Retour sur cette légende.

Le cahier des charges

En 1940, alors que l'Europe tombe sous l'emprise des nazis et que le Japon accentue ses guerres d'expansions, les Etats Unis sont eux, encore en retrait, repoussant au maximum leur entrée en guerre. Néanmoins ils savent qu'ils vont devoir prendre part au conflit. Ce temps qu'ils se donnent leur permet de se préparer, et de le faire intelligemment.
Dans les armées Européenne ainsi que dans leur propre armée, ils ont observé un manque de mobilité dans la logistique et le déplacement des unités légères par rapport à ce que la technologie moderne peut offrir. Rapidement, ils établirent un cahier des charges pour "un véhicule à usage général pouvant servir au transport de personnel ou de marchandises, adaptable pour la reconnaissance et le commandement, à quatre roues motrices et pouvant porter 1/4 de tonne US".
Ce cahier des charges sera transmit à 135 entreprises le 11 juillet, et il sera exigé une réponse avant le 22 juillet, puis la livraison d'un prototype 49 jours après avoir remporté l'appel d'offre. Des délais extrêmement cours et intenable pour la majorité des entreprises, ce qui fait que seul 2 constructeurs répondirent à l'appel d'offre : Bantam et Willys. A noter que Bantam est le constructeur de la petite Austin aux Etats-Unis.

Prototypage

C'est le petit Bantam qui remporta la mise, acceptant toute les conditions et notamment le respect des délais insensés imposés, contrairement à Wllys qui ne put s'engager à tenir les délais. Un prototype est proposé et testé le 27 septembre sous le nom BRC-60, qui sera validé suite à des tests intensifs de l'Armée.


Bantam BRC-60

Sauf que pendant ces tests, des observateurs de Willys et de Ford (flairant le bon coup) étaient présent et prenaient note des caractéristiques de la BRC-60 avec la bénédiction de l'armée US... Cette dernière ira même jusqu’à partager discrètement les plans avec Ford.
De toute façon, l'armée souhaite une production de masse et elle sait bien qu'en l'état actuel, Bantam ne pourra tenir la cadence industrielle. Elle encourage donc les 2 autres constructeurs à poursuivre leur développement, ce qu'ils firent en proposant chacun 70 exemplaires de leur prototype. De façon tout à fait étonnante et purement due au hasard, les prototypes de Willys et de Ford ressemblaient curieusement à la BRC-60...
Nous sommes tout doucement arrivé à la fin de l'année 1940, mais la guerre ne fait que s'intensifier. Face à ce timing très serré, les Etats unis, qui considèrent que leur entrée en guerre est imminente, commandent au trois constructeurs 1500 exemplaires de pré-série.

La pré-série

La production des pré-série débuta en mars 1941. Bantam produira 2605 exemplaires de son modèle BRC-40 (évolution de la BRC-60). Pour Willys, il y aura 1555 modèles du « MA », nom donné à son véhicule. Et le dernier, qui se nomme « GP » chez Ford, sera produit à 4458 exemplaires.


Willys MA


Ford GP

Au final, c'est la Willys MA qui remporte la mise, aidée par son moteur plus puissant et son prix avantageux.
La MA sera quand même améliorée et peaufinée avec les bonnes idées de ces concurrentes, et glanera au passage le surnom « Jeep ». Pour l'origine de ce nom, les sources divergent, je vous laisse le loisir de choisir votre version de la légende.

En guerre !

Willys lance donc la production de son modèle devenu "Willys MB" en grande série en novembre 1941. Malgré avoir remporté l'appel d'offre, Willys craint de subit le même sort que Bantam au profit de Ford, seul constructeur à vraiment pouvoir assurer une production industrielle à très grande échelle. Willys anticipa et proposa spontanément un compromis avec Ford et l'US army : Ford recevrait gratuitement la licence pour fabriquer la Willys MB en échange du maintien par l'armée de la commande envers Willys.


Willys MB 1942

Et il était temps de commencer la production : le 7 décembre 1941, les Japonnais attaquent par surprise la base Américaine de Pearl Harbor, entraînant ces dernier en guerre.
A partir de 1942, la "Jeep" roulera sur les champs de bataille sous les couleurs Américaines, Soviétiques, Anglaise, Canadienne, Australienne ou Française.

Bilan

Elle éclipsera les side-car, chevaux et autres de l'époque, et prouvera l’intérêt de la transmission 4*4 sur un petit véhicule. Elle participera à sa hauteur à la victoire finale des alliés en améliorant considérablement la logistique de l’armée, et deviendra le symbole de l'Amérique triomphante.
Au total, entre 1941 et 1945, Willys produira 361339 exemplaire, et Ford 277 896.
En 1943, Willys eu la bonne idée de déposer le nom Jeep. Et bien lui en a pris, car à partir de 1945, la Jeep est devenue le véhicule type d'une grande partie des armées du monde, qui produira le véhicule sous licence.
A la fin de la guerre, Willys crée sa branche civile, « CJ » (Civilian Jeep), qui souhaite exporter son véhicule pour « monsieur tout le monde ». Le succès fut une nouvelle fois au rendez-vous, la marque existant et produit encore des modèles, qui au fil du temps, sont un peu devenu un symbole de l'aventure dans la culture populaire.


Jeep Willys MB 1945


Willys MB

Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre